Solution alternative Saint Malo

Près de Saint Malo, les personnes âgées vieillissent au village

 

Située dans la communauté d’agglomération de Saint-Malo, La Fresnais est une commune en développement, avec des commerces, des artisans, des professionnels de lasanté, et bientôt une nouvelle zone d’activités et un lotissement de cent maisons. « Je constatais que les anciens habitants de la commune se retrouvaient dans des maisons de repos, loin du bourg, et qu’il fallait faire quelque chose, raconte le maire Daniel Gaslain. En 2002, la municipalité a acheté un terrain (d’un peu moins d’un hectare), appelé hameau du presbytère, qui se trouve à 50 mètres de l’école, à 100 mètres de lamairie, de la poste, de l’église et à moins de trois cent mètres du supermarché et de la pharmacie. Nous avons décidé d’y construire des logements pour les personnes âgées ou handicapées car mon souhait était de ne pas les écarter de la vie active .

Avant de lancer le projet, nous avons visité plusieurs endroits, pour éviter ce qu’il ne

faut pas faire ! Nous avons travaillé en partenariat avec le CCAS et avec la société HLMLa Rance à laquelle nous avons confié la construction des logements ».

 

Le hameau comprend désormais douze maisons de 60 m2, de plain-pied, avec un

garage, un jardin, deux chambres, une douche intégrée dans le sol et suffisamment

d’espace pour qu’un fauteuil roulant puisse circuler. Le loyer mensuel est de 350

euros. La commune a financé l’achat du terrain (67 000 euros), les Voiries-Réseaux

Divers (108 000 euros) ainsi que la construction d’une passerelle surplombant une

rivière (50 000 euros) qui permet de relier le terrain au bourg. Sur cet investissement,

la commune a reçu des subventions de l’Etat (25 000 euros), du département (84 000

euros), du conseil régional (8 000 euros) et 10 000 euros de la Fondation de France dans le cadre d’un appel à concours intitulé  » vieillir dans son quartier, dans son village « .

« Les habitants du hameau sont soit des personnes originaires de la commune, soit

des personnes qui ont des enfants dans la commune et ont voulu s’en rapprocher. Pour favoriser un mélange des générations, j’aimerais faire en sorte qu’ils puissent avoiraccès à la nouvelle cantine de l’école que nous sommes en train de construire ».

 

Extrait 50 réalisations de communes de moins de 3500 habitants – 2008- Mairie Conseils Caisse de Dépôt