La Bergerie

Suite à la liquidation judiciaire de la société qui gérait le parc de loisirs (PRL) de la Bergerie, plus de 800 personnes se retrouvent dans une situation plus qu’incertaine.

Une régie autonome a été montée qui a pour missions de réhabiliter le domaine et de vendre les parcelles une à une.

Un bail est proposé aux habitants pour l’occupation de leurs parcelles dans l’attente de la finalisation de l’ensemble de l’opération.

La commune œuvre auprès de la préfecture pour la reconnaissance d’une partie de ce Parc Résidentiel de Loisirs en logements sociaux.

Une société de gardiennage intervient 24h/24.